Aller au contenu principal
Rechercher

Raffinerie d'Anvers

Grâce à des investissements constants, ExxonMobil veille à ce que les installations restent modernes et rentables et à ce que la raffinerie conserve toute sa compétitivité. Depuis 2008, en dépit de la crise, les investissements dans la raffinerie ont porté sur deux milliards de dollars, ces installations se rangeant ainsi parmi les plus modernes et les plus économes en énergie dans leur catégorie.

La raffinerie traite différentes sortes de pétrole brut, du pétrole léger à faible teneur en soufre au pétrole lourd à forte teneur en soufre. Le pétrole brut est acheminé par l’oléoduc Rotterdam-Anvers, dont ExxonMobil est également actionnaire. À son arrivée, le pétrole brut est stocké dans le parc de citernes du complexe de la raffinerie, après quoi il est transformé en une série de produits, tels que GPL, essence, naphte, kérosène, diesel, fioul domestique, fioul léger et lourd et matières premières pour l’industrie chimique. La raffinerie est intégrée dans l’usine de solvants, qui produit des solvants chimiques.

Efficacité énergétique
La consommation d’énergie relative de la raffinerie est une des plus faibles du secteur. La raffinerie dispose depuis 2009 d’une centrale thermique hautement efficace ou unité de cogénération. Avec une capacité de 130 mégawatts, l’unité de cogénération produit plus d’électricité que la raffinerie et les deux usines de polymères d’ExxonMobil n’en consomment ensemble. L’unité de cogénération ne produit pas seulement de l’électricité et de la vapeur, mais chauffe en outre environ la moitié du pétrole à partir duquel sont fabriqués les produits du raffinage. Cette utilisation ingénieuse de la chaleur produite permet un rendement énergétique élevé et donc une importante réduction des émissions de CO2.

Carburants plus propres
Avec la mise en service d’une nouvelle installation de désulfuration, la raffinerie a porté, en 2011, sa capacité en gasoil à faible teneur en soufre à un niveau comparable à la consommation annuelle de 2 millions de véhicules diesel. Cet appareil d’hydrogénation haute pression désulfure le gasoil sous haute pression avec de l’hydrogène. Ainsi, le gazole est relativement propre et les émissions sont plus faibles. L’hydrotraitement permet aussi de produire davantage de fioul domestique à faible teneur en soufre. C’est en 2014 que commença la construction de nouvelles installations, un investissement d’un milliard d’euros : la Delayed Coker Unit, qui transforme des produits pétroliers lourds à forte teneur en soufre en carburants de transport comme le diesel et le gasoil pour la navigation.


ExxonMobil Petroleum & Chemical B.V.B.A.
Raffinerie d’Anvers
Polderdijkweg,
2030 Anvers
Haven 447
Belgique
Tél. : +32 (0)3/543.31.11

Siège social :
Polderdijkweg, 2030 Anvers
TVA BE 0416.375.270
RPR Anvers
BoA Anvers EUR 685-6691011-19

Nombre d’employés : 800

Produits :
GPL, essence, naphte, kérosène, gasoil, fioul domestique, fioul lourd, soufre, diverses matières premières pour l’industrie chimique

Fermer