Aller au contenu principal
Rechercher

La position concurrentielle européenne est sous pression

Bien que jouant un rôle essentiel au sein de l’économie européenne, les raffineries et usines chimiques sont actuellement confrontées à divers défis qui mettent leur position concurrentielle européenne sous pression.

La concurrence des autres parties du monde augmente : en Russie, au Moyen-Orient et sur les marchés émergents tels que l’Inde et la Chine, des complexes de raffinage de plus en plus importants se multiplient, pour répondre à la forte croissance de la demande en énergie. Aux États-Unis, l’évolution de l’échelle a débouché sur une baisse des prix de l’énergie et une réduction des importations d’essence européenne.

L’Europe est en outre confrontée à une hausse des coûts de l’énergie et du travail, une surcapacité et des lois et réglementations environnementales de plus en plus sévères (ce qui entraîne également une augmentation des coûts).

De plus, les états membres de l’Union européenne imposent souvent au niveau national des règles environnementales encore plus strictes. Cela ne se traduit pas seulement par une détérioration de la compétitivité européenne par rapport au reste du monde mais aussi des positions concurrentielles entre les divers états membres.

Fermer