Aller au contenu principal
Rechercher

Perspectives énergétiques pour 2018

Les Perspectives énergétiques représentent la vision de la demande et de l’offre énergétiques pour 2040. Nous utilisons ces Perspectives pour aider à orienter nos stratégies et investissements à long terme.

Une transition énergétique notable est en cours, et de nombreux facteurs façonneront l’avenir énergétique du monde. Ceux-ci comprennent les ambitions et politiques gouvernementales visant à promouvoir la prospérité tout en répondant aux risques du changement climatique. Les récents Accords de Paris1 sur le climat ont apporté un aperçu pertinent des intentions des gouvernements afin de réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES) par l’intégration de contributions prévues déterminées au niveau national (CPDN) dans l’Accord. Les politiques adoptées afin de soutenir les CPDN auront probablement une incidence sur l’offre et l’utilisation énergétiques dans la société.

En vue de soutenir le progrès économique et de réaliser d’importantes avancées quant aux objectifs climatiques identifiés dans les Accords de Paris, il est nécessaire d’appliquer des approches politiques appropriées et transparentes qui évaluent prudemment les coûts et les avantages. De telles politiques sont susceptibles d’aider à gérer les risques du changement climatique tout en permettant aux sociétés de réaliser d’autres objectifs prioritaires. Ceux-ci incluent d’offrir à tous un air pur et une eau propre, un accès à de l’énergie fiable et bon marché, et une prospérité économique.

La technologie jouera également un rôle de premier plan dans l’amélioration des conditions de vie et dans la réduction des risques climatiques. Les avancées continuent à redéfinir le domaine de l’énergie. De nombreuses technologies qui n’étaient pas répandues il y a cinq ou dix ans jouent aujourd’hui un rôle de premier plan, et leur incidence continuera de s’accroître. On peut par exemple citer l’énergie éolienne et solaire, le développement du pétrole et du gaz non conventionnels, et les voitures électriques. De nouvelles avancées technologiques seront nécessaires pour réussir le double défi de limiter les risques liés au changement climatique et d’améliorer le niveau de vie.

Les Perspectives énergétiques de cette année incluent également une nouvelle section, « Tracer la voie des 2 oC». Cette section utilise les travaux coordonnés par l’Energy Modeling Forum à l’Université Stanford.2 Elle offre une vision des voies susceptibles d’atteindre l’objectif climatique des 2 oC, ainsi que les implications potentielles de ces voies en termes d’intensité énergétique mondiale, d’intensité du carbone, de bouquet énergétique mondial et de demande mondiale relative aux diverses sources d’énergie. La section se conclut par une discussion relative à la nécessité d’adopter des solutions pratiques et rentables afin d’atteindre plusieurs objectifs simultanément.

Les Perspectives anticipent les changements substantiels qui auront lieu d’ici 2040 dans le monde entier dans le but d’élever le niveau de vie, de repenser l’utilisation de l’énergie, d’élargir l’accès aux sources d’énergie abondantes, et d’accélérer la décarbonisation du système énergétique mondial pour faire face aux risques du changement climatique.

Un rôle pour tous

Le système énergétique mondial est façonné par sept milliards d’individus, qui ont également une incidence sur les principaux facteurs de la demande énergétique. L’énergie, à son tour, a une incidence sur l’économie ainsi que sur les objectifs sécuritaires et environnementaux. Parallèlement, les solutions énergétiques peuvent changer avec le temps et les circonstances. Réfléchissez à l’impact de l’accès à l’énergie sur votre propre vie, et à la façon dont cela se traduit pour les milliards d’individus dans le monde entier. Comparez vos propres conclusions sur l’avenir de l’énergie avec celles des Perspectives.

L’énergie est essentielle pour le mode de vie moderne et, tandis que la population mondiale approchera les 9 milliards d’individus en 2040, nous nous sommes mis au défi d’améliorer le niveau de vie partout dans le monde. Nous pensons que l’ingéniosité humaine et l’énergie qui contribue à offrir de meilleures vies seront les moteurs de ce progrès.

Coup d’œil sur les points clés

Les tendances clés qui joueront un rôle déterminant dans notre paysage énergétique mondial d’ici 2040.

  • L’énergie alimente les économies et le mode de vie modernes

    On estime que d’ici 2030, la classe moyenne mondiale passera de 3 milliards à plus de 5 milliards d’individus. Cette augmentation coïncidera avec la vaste amélioration du niveau de vie, ce qui entraînera une augmentation de l’utilisation de l’énergie dans de nombreux pays en développement en raison de la croissance des activités modernes et de l’accès aux voitures, appareils électroménagers, et logements climatisés.

  • Les besoins énergétiques mondiaux connaîtront une hausse de 25 %, notamment dans des pays non membres de l’OCDE

    Malgré des gains en termes d’efficacité, la demande énergétique mondiale devrait augmenter d’environ 25 %. La majeure partie de cette hausse sera imputable à des pays non membres de l’OCDE (par exemple, la Chine ou l’Inde) dans lesquels la demande devrait augmenter d’environ 40 %, c’est-à-dire la même quantité d’énergie aujourd’hui utilisée sur le continent américain.

  • La demande d’électricité aura presque doublé dans les pays non membres de l’OCDE

    L’activité humaine continuera à être dépendante de sources fiables d’électricité. La demande d’électricité mondiale augmentera de 60 % entre 2016 et 2040, notamment en raison d’un quasi-doublement de la demande énergétique dans les pays non membres de l’OCDE.

  • L’électricité provenant d’installations solaires et éoliennes augmentera d’environ 400 %

    Parmi les sources énergétiques qui connaîtront l’expansion la plus rapide, on trouve l’électricité provenant d’installations solaires et éoliennes, dont la croissance sera d’environ 400 %. La part cumulée du solaire et de l’éolien dans l’approvisionnement mondial en électricité devrait tripler d’ici 2040, ce qui contribuera à faire chuter de plus de 30 % l’intensité en CO2 de l’électricité produite.

  • Le rôle du gaz naturel se développera afin de répondre à un large éventail de besoins

    L’abondance et la flexibilité du gaz naturel en font une source d’énergie précieuse afin de répondre à un large éventail de besoins. En outre, cette source d’énergie à plus faible intensité en carbone contribuera à l’évolution énergétique mondiale. L’utilisation du gaz naturel devrait augmenter plus que toute autre source d’énergie et environ la moitié de sa croissance devrait servir à la production d’électricité.

  • Le pétrole jouera un rôle moteur en ce qui concerne la mobilité et les produits modernes

    D’ici 2030, un nombre supérieur de voitures électriques et les améliorations de l’efficacité des moteurs conventionnels seront susceptibles d’engendrer un pic d’utilisation des combustibles liquides par la flotte mondiale de véhicules légers. Cependant, le pétrole continuera à jouer un rôle majeur dans le bouquet énergétique mondial en raison de la croissance de la demande portée par le transport commercial et l’industrie chimique.

  • La décarbonisation du système énergétique mondial s’accélérera

    Tandis que l’économie mondiale aura presque doublé d’ici 2040, des gains en termes d’efficacité énergétique et une transition vers des sources d’énergie à plus faible intensité en carbone contribueront à un déclin d’environ 45 % de l’intensité en carbone du PIB mondial. Les émissions mondiales de CO2 liées à l’énergie devraient atteindre leur sommet d’ici 2040, environ 10 % au-dessus du niveau de 2016.

L’envers du décor : comment nous prévoyons 2040

ExxonMobil emploie une approche ascendante fondée sur les données afin d’obtenir la vision la plus probable de la demande et de l’offre énergétiques futures.

Fondement

Nous utilisons les données annuelles de l’Agence internationale de l’énergie (AIE), ainsi que des données de tiers et les récentes tendances énergétiques, afin d’établir le point de départ de nos prévisions.

Croissance économique

Dans la mesure où la population et le niveau de vie déterminent la demande énergétique, nous prévoyons les tendances démographiques et économiques d’environ 100 régions du monde entier.

Demande de services

Ces facteurs, outre les préférences des consommateurs, nous aident à définir la demande énergétique dans 15 secteurs, en prenant en compte les besoins de mobilité individuels, d’électricité dans les logements, de production d’acier, de ciment et de produits chimiques, et bien plus encore.

Sources d’énergie

Ensuite, nous concilions la demande de services énergétiques avec environ 20 types d’énergie (par exemple, le diesel), en tenant compte de l’éventuelle évolution de la technologie, des politiques, des infrastructures, etc.

Changements politiques et technologiques

Nous surveillons activement les changements politiques et technologiques et comparons nos visions des Perspectives avec diverses estimations tierces.

Incertitude de test

Nous utilisons également des sensibilités (c’est-à-dire des changements à nos hypothèses de départ) pour évaluer l’impact d’éventuels changements sur nos prévisions.

Fermer