Perspectives pour l’énergie : Perspectives jusqu’à 2040

Les Perspectives pour l’énergie 2019 reflètent la dernière vision d’ExxonMobil sur la demande et la fourniture en énergie jusqu’à 2040. Depuis plusieurs années, les Perspectives ont aidé à communiquer les stratégies commerciales, les plans d’investissement et les programmes de recherche à long terme d’ExxonMobil.

Rapport

DANS CET ARTICLE

Perspectives pour l’énergie : Perspectives jusqu’à 2040

Le double défi

Bien que l’énergie soit essentielle pour le développement humain, la société relève un double défi : fournir une énergie fiable et abordable à une population grandissante tout en réduisant les impacts environnementaux, notamment les risques liés au changement climatique.

Une partie importante de la population mondiale est privée d’énergie et affronte des conditions de vie considérées comme terribles par la plupart des personnes vivant dans les pays développés. L’accès à une énergie moderne améliore la qualité de vie d’une communauté ; elle est étroitement liée à une augmentation de l’espérance de vie, à une réduction de la pauvreté et de la malnutrition et à des niveaux d’éducation plus élevés chez les enfants.

Alors qu’une population croissante a un accès plus important à l’énergie, l’augmentation des niveaux de vie dans plusieurs parties du monde créent la plus grande expansion de la classe moyenne mondiale de l’histoire, ce qui signifie une plus grande demande pour les maisons, le transport, l‘électricité, les biens des consommateurs et l‘énergie pour alimenter tout cela. Le défi est de satisfaire à cette demande croissante, tout en réduisant les risques liés au changement climatique.

Construire une perspective

Les Perspectives fournissent une projection de la demande énergétique jusqu’à 2040 en utilisant comme base l’Agence internationale de l’énergie (AIE) et d’autres sources tierces crédibles. La projection est basée sur les tendances probables de la technologie, de la politique, des préférences des consommateurs, de la géopolitique et du développement économique. Tandis que ces tendances individuelles peuvent varier dans le temps, l’aperçu fourni par les Perspectives peut aider à évaluer les progrès réalisés par la société pour relever les deux aspects de ce double défi.

Avec l’évolution de ces tendances, nous continuons à discuter de notre approche et de nos conclusions avec plusieurs groupes de parties prenantes, d’économistes et d’experts en politique. L’équipe des Perspectives prend également en considération divers sensibilités et scénarios tiers provenant des travaux évalués par des pairs pour améliorer notre compréhension du paysage énergétique.

Relever le double défi aura des ramifications sur les objectifs économiques, environnementaux et les objectifs en matière de sécurité énergétique de toutes les nations. En partageant nos Perspectives avec le public, nous cherchons à mieux comprendre le système énergétique mondial et à enrichir le dialogue sur des solutions pratiques et robustes.

ExxonMobil soutient l’Accord de Paris

L’Accord de Paris1 sur le changement climatique a fait part des intentions des gouvernements de réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES), comme souligné dans les Contributions déterminées à l’échelle nationale de chaque pays. Beaucoup d’États, de villes et d’entreprises ont exprimé leur soutien pour les objectifs de l’accord. Notre propre stratégie de gestion des risques liés au changement climatique est décrite dans le Résumé Énergie et carbone d’ExxonMobil, qui se trouve sur le site exxonmobil.com.

En se basant sur les Perspectives et les rapports tiers, notamment l’Emissions Gap Report (Rapport sur les écarts d’émissions) 2018 du Programme des Nations Unies pour l’environnement, nous pensons qu’il est probable que le monde, dans son ensemble, respectera les promesses de l’Accord de Paris de 2030 grâce à des efforts continus et concertés, cependant plus de travail est nécessaire pour que le monde accélère la progression vers un objectif de 2oC.²

Nos perspectives 2019, tout comme les Perspectives 2018, incluent une section, « Pursuing a 2oC Pathway » (Poursuivre un objectif de 2 °C) qui fait appel aux travaux tiers évalués par des pairs coordonnés par l’Energy Modeling Forum (Forum sur la modélisation énergétique) à l’Université de Stanford.³ Les discussions dans cette section soulignent le besoin de mettre en œuvre les technologies et les politiques, un rôle pour toutes les sources d’énergie primaires et le besoin continu d’investissements ciblés, notamment dans le domaine du pétrole et du gaz naturel.

Nous croyons que la technologie offre les meilleures chances à la société de relever le double défi. La technologie a déjà considérablement amélioré l’efficacité énergétique et a aidé à révéler diverses sources d’énergie abondantes. Pour relever le double défi, aucune technologie ou aucune type d’énergie ne peut être ignoré. Le monde doit plutôt exploiter différentes sources d’énergie et d’avancées technologiques, guidé par des politiques qui reflètent entièrement les coûts et les avantages, les préférences des consommateurs et le besoin de fournir une énergie abordable pour tous.

Réaliser des progrès pour relever le double défi nécessite des actions réfléchies et significatives de la part de tous : décideurs politiques, dirigeants d’entreprise, technologues et consommateurs. Exxonmobil s’engage à faire sa part. En tant qu’une des principales entreprises énergétiques et technologiques au monde, nous sommes bien placés pour fournir une énergie sûre et fiable aujourd’hui et des solutions efficaces pour répondre aux besoins énergétiques mondiaux futurs, tout en réduisant les impacts environnementaux et atténuant les risques liés au changement climatique.

L’énergie est importante pour tous et nous avons tous un rôle à jouer pour déterminer son avenir.

Lisez Outlook for Energy (Perspectives pour l’énergie) dans son intégralité et en anglais.

Sources

  1. https://unfccc.int/process-and-meetings/the-paris-agreement/the-paris-agreement
  2. PNUE (2018). L’Emissions Gap Report (Rapport sur les écarts d’émissions) 2018. Programme des Nations unies pour l’environnement, Nairobi, pages XIV et XV, http://wedocs.unep.org/bitstream/handle/20.500.11822/26895/EGR2018_FullReport_EN.pdf?sequence=1&isAllowed=y
  3. L’EMF a été créé à Stanford en 1976 pour rassembler les plus grands experts et décisionnaires du gouvernement, de l’industrie, des universités et d’autres organismes de recherche pour étudier les questions énergétiques et environnementales importantes. Pour chaque étude, le Forum organise un groupe de travail pour développer la conception de l’étude, analyser et comparer les résultats de chaque modèle et discuter des conclusions clés. https://emf.stanford.edu/about. L’EMF est soutenue par des subventions du Département de l’énergie des États-Unis, l’Agence pour la protection de l’environnement des États-Unis ainsi que les filiales de l’industrie, notamment ExxonMobil. https://emf.stanford.edu/industry-affiliates

Contenu associé

Gaz naturel

L’abondance et la polyvalence du gaz naturel en font une source d’énergie précieuse qui répond à un éventail de besoins tout en aidant également le monde à passer à des sources d’énergie émettant moins de carbone.

Énergie et environnement Thème

Position concurrentielle en Europe

L’industrie du raffinage et l’industrie chimique jouent un rôle important dans l’économie européenne. Par ailleurs, la position concurrentielle en Europe est soumise à de nombreuses pressions : surcapacité, croissance de la concurrence mondiale et contraintes législatives et réglementaires plus sévères.

Énergie et environnement Thème

Changement climatique

Nous sommes convaincus que les risques liés au changement climatique justifient la prise d’actions et que cela nécessitera l’engagement de tous (entreprises, gouvernements et consommateurs) pour pouvoir réaliser des progrès significatifs.

Changement climatique Thème