Système de gestion de l'intégrité des opérations (Operations Integrity Management Systems - OIMS)

Nous sommes engagés à conduire nos activités d’une manière compatible avec les besoins environnementaux et économiques des communautés dans lesquelles nous opérons, et protégeant la sécurité et la santé de nos employés, des personnes impliquées dans nos opérations, de nos clients et du public.

Article

Système de gestion de l'intégrité des opérations (Operations Integrity Management Systems - OIMS)

Notre système de mesure et d’atténuation des risques est appelé OIMS (Système de gestion de l’intégrité des opérations) et guide aujourd’hui chaque décision opérationnelle que nous prenons quotidiennement. 

Le terme « Intégrité des opérations » (Operations Integrity ; OI) est utilisé par ExxonMobil pour traiter l’ensemble des aspects de ses activités pouvant avoir un impact sur la sécurité du personnel et des processus, la sécurité générale, la santé et les performances environnementales.

Le cadre OIMS comprend 11 éléments. Chaque Élément contient un principe sous-jacent et un ensemble d’Attentes.  Le cadre OIMS comprend également les caractéristiques et processus pour évaluer et mettre en œuvre les systèmes de gestion de l’OI.

L’application du cadre OIMS est requise dans toutes les organisations ExxonMobil, en mettant l’accent sur la conception, la construction et les opérations. La direction est responsable de veiller à ce que des systèmes de gestion satisfaisant au Cadre soient en place. Le champ d’application, la priorité et le rythme de la mise en œuvre du système de gestion doivent être cohérents avec les risques associés aux activités.

Notre système de mesure et d’atténuation des risques est appelé OIMS (Système de gestion de l’intégrité des opérations) et guide aujourd’hui chaque décision opérationnelle que nous prenons quotidiennement.

Élément 1

Leadership, engagement et responsabilité de la direction

La direction établit la politique, fournit la perspective, définit les attentes et fournit les ressources nécessaires à la réussite des opérations. L’assurance de l’intégrité des opérations nécessite un leadership et un engagement de la direction visibles par l’organisation et une responsabilité à tous les niveaux.

 

1.1 — Les systèmes de gestion de l’intégrité des opérations sont établis, communiqués et soutenus à tous les niveaux de l’organisation. 

1.2 — Les responsables et les superviseurs font preuve d’un engagement crédible et de responsabilité personnelle concernant l’intégrité des opérations, encouragent un environnement ouvert et de confiance, et comprennent comment leurs comportements affectent les autres.

L’engagement est démontré par une participation active et visible.

1.3 - Les connaissances et compétences des responsables et superviseurs, y compris les compétences en leadership et comportements, sont développées pour appliquer efficacement les outils et systèmes de gestion de l’intégrité des opérations.

1.4 — La direction établit la portée, la priorité et le rythme pour la mise en œuvre et l’amélioration du système, en tenant compte de la complexité et des risques associés à leurs opérations et produits. 

1.5 — Les rôles, responsabilités, autorités et responsabilités dans les Systèmes sont connus et pratiqués.

1.6 — Des buts et objectifs clairs sont établis pour les systèmes, et les performances sont évaluées par rapport à ces objectifs et objectifs.

1.7 — Les attentes sont traduites en procédures et pratiques.

1.8 — Le personnel est activement impliqué dans le processus d’intégrité des opérations, et les enseignements pertinents sont partagés dans toute l’organisation.

1.9 — Les performances sont évaluées et le degré auquel les attentes sont satisfaites est évalué. Les résultats sont transmis à la direction de l’entreprise.

1.10 — Les responsables des activités gérées par d’autres (OBO) communiquent les principes OIMS à l’opérateur et encouragent l’adoption de l’OIMS ou de systèmes similaires.

Élément 2

Évaluation et gestion des risques

Les évaluations globales des risques peuvent réduire les risques de sécurité, de santé, d’environnement et de sécurité et atténuer les conséquences des incidents en fournissant des informations essentielles pour la prise de décision.

2.1 — Le risque est géré en identifiant les dangers, en évaluant les conséquences et les probabilités, et en évaluant et en mettant en œuvre les mesures de prévention et d’atténuation.

2.2 — Des évaluations des risques sont effectuées pour les opérations en cours, pour les projets et pour les produits afin d’identifier et de traiter les dangers potentiels pour le personnel, les installations, le public et l’environnement.

2.3 — Les évaluations périodiques des risques sont effectuées par du personnel qualifié, incluant des experts extérieurs à l’unité immédiate, le cas échéant.

2.4 — Les évaluations des risques sont mises à jour à intervalles spécifiés et en cas de changements.

2.5 — Les risques évalués sont traités par des niveaux spécifiques de gestion appropriés à la nature et à l’ampleur du risque, et les décisions sont clairement documentées.

2.6 — Un processus de suivi est en place pour s’assurer que les décisions de gestion des risques sont mises en œuvre.

Élément 3

Conception et construction des installations

La sécurité et la sécurité inhérentes peuvent être améliorées, et le risque pour la santé et l’environnement minimisé, en utilisant des normes, des procédures et des systèmes de gestion sonores pour la conception, la construction et les activités de démarrage des installations.

3.1 — Les procédures de gestion de projet sont documentées, bien comprises et exécutées par du personnel qualifié.

3.2 — Des critères sont établis et des procédures sont en place pour mener et documenter les évaluations des risques à des étapes spécifiques du projet afin de garantir que les objectifs d’intégrité des opérations sont respectés.

3.3 – La conception et la construction d’installations nouvelles ou modifiées utilisent des pratiques et des normes de conception approuvées qui :

  • satisfont ou dépassent les exigences réglementaires applicables
  • comprennent des exigences responsables lorsque les réglementations ne sont pas suffisamment protectrices
  • abordent d’autres considérations importantes sur l’intégrité des opérations, y compris les aspects environnementaux et les facteurs humains  

3.4 — Un écart par rapport aux pratiques et normes de conception approuvées, ou à partir de la conception approuvée, est autorisé uniquement après examen et approbation par l’autorité désignée, et après la justification de la décision. 

3.5 — Un processus est en place pour évaluer l’application de normes nouvelles ou mises à jour avec les implications d’intégrité des opérations pour les installations existantes.

3.6 — Des processus d’assurance qualité sont en place, ce qui garantit que les installations et les matériaux reçus répondent aux spécifications de conception et que la construction est conforme aux normes applicables.

3.7 — Un examen préalable est effectué et documenté pour confirmer que :

  • la construction est conforme aux spécifications
  • des mesures d’intégrité des opérations sont en place
  • des procédures d’urgence, d’exploitation et d’entretien sont en place et adéquates
  • les recommandations de gestion des risques ont été traitées et les mesures requises ont été prises
  • la formation du personnel a été réalisée
  • les exigences réglementaires et de permis sont respectées    

Élément 4

Information/documentation

Des informations précises sur la configuration et les capacités des processus et des installations, des propriétés des produits et des matériaux gérés, des dangers potentiels liés à l’intégrité des opérations et des exigences réglementaires sont essentielles pour évaluer et gérer les risques. 

4.1 — Les schémas, les dossiers pertinents et la documentation nécessaire à la conception, à l’exploitation, à l’inspection et à la maintenance des installations sont identifiés, accessibles, précis et protégés de manière appropriée.

4.2 — Les informations sur les dangers potentiels des matériaux impliqués dans les opérations sont maintenues à jour et accessibles.

4.3 — Les informations sur les dangers potentiels associés aux produits et les directives pour permettre la manipulation, l’utilisation et l’élimination appropriées sont documentées et communiquées.

4.4 — Les informations sur les lois et réglementations applicables, licences, permis, codes, normes et pratiques sont documentées et actualisées.

Élément 5

Personnel et formation

Le contrôle des opérations dépend des personnes. Parvenir à l’intégrité des opérations nécessite un contrôle approprié, une sélection et un placement minutieux, une évaluation continue et une formation adéquate des employés, et la mise en œuvre des programmes appropriés d’intégrité des opérations.

5.1 — Un processus est en place pour l’identification, la sélection, la mise en place et l’évaluation continue des qualifications et des capacités des employés afin de répondre aux exigences spécifiques des postes.

5.2 — Des critères sont en place pour s’assurer que les niveaux nécessaires d’expérience individuelle et collective et de connaissances sont maintenus et sont soigneusement pris en compte lorsque des changements de personnel sont effectués.

5.3 — Une formation initiale, continue et périodique est fournie pour répondre aux exigences professionnelles et légales et pour garantir la compréhension des mesures de protection appropriées afin d’atténuer les risques potentiels liés à l’intégrité des opérations.

Cette formation comprend :

  • évaluation des connaissances et compétences des employés par rapport aux exigences
  • documentation de formation
  • évaluation de l’efficacité de la formation

5.4 — L’évaluation et la documentation de, et les commentaires sur les performances des employés, abordent les éléments d’intégrité des opérations.

5.5 — Des processus basés sur le comportement pour réduire les risques d’incidents, y compris la sécurité du personnel, la sécurité des procédés, la sécurité et les considérations environnementales, sont en place.

Il est attendu que :

  • les employés et les prestataires reconnaissent et atténuent de manière proactive et constamment les dangers opérationnels, procéduraux et physiques.
  • les employés et les prestataires identifient et éliminent systématiquement et de manière proactive leurs comportements à risque et ceux de leurs collègues.
  • Les facteurs humains, l’engagement du personnel et les comportements de la direction sont abordés.
  • les comportements, les conditions à risque et les autres précurseurs pouvant entraîner des incidents sont enregistrés, analysés et traités

5.6 — Un processus est en place pour identifier et évaluer les risques pour la santé liés aux opérations qui affectent potentiellement les employés, les prestataires ou le public. Sur la base du risque évalué :

  • les expositions sont surveillées
  • des mesures de protection et de prévention appropriées sont mises en œuvre
  • une détection précoce et un diagnostic sont fournis
  • les données de santé pertinentes sont enregistrées et examinées
  • l’aptitude médicale au travail est déterminée, le cas échéant

Élément 6

Opérations et maintenance

Le fonctionnement des installations dans les paramètres établis et conformément aux réglementations est essentiel. Cela nécessite des procédures efficaces, des programmes d’inspection et de maintenance structurés, un équipement critique d’intégrité des opérations fiable et un personnel qualifié qui exécute systématiquement ces procédures et pratiques.

6.1 — Des procédures opérationnelles, de maintenance et d’inspection sont développées, mises en œuvre et utilisées systématiquement.

Ces procédures comprennent, le cas échéant :

  • procédures spéciales pour les activités présentant un risque potentiellement plus élevé
  • considérations relatives à l’enveloppe opérationnelle
  • considérations relatives aux aspects réglementaires et environnementaux
  • Des procédures relatives aux facteurs humains sont mises à jour à intervalles spécifiés et lorsque des modifications sont apportées

6.2 — Un processus de permis de travail intègre des contrôles et des autorisations qui sont conformes aux risques mécaniques et opérationnels.

6.3 — L’équipement critique est identifié et testé, et il est soumis à une maintenance préventive.

6.4 — Le désarmement temporaire, la désactivation ou l’indisponibilité des équipements critiques est géré.

6.5 — Des programmes d’intégrité mécanique sont mis en place et gérés pour assurer les tests, l’inspection et la maintenance des équipements.

6.6 — Les interfaces entre les opérations sont évaluées et des procédures sont en place pour gérer les risques identifiés.

6.7 – Les aspects environnementaux sont traités et contrôlés, conformément à la politique, aux exigences réglementaires et aux plans commerciaux. La planification des activités environnementales est menée et intégrée dans les plans d’entreprise.

6.8 – Les performances environnementales, y compris les émissions, les rejets et les déchets, sont suivies et gérées pour atteindre les objectifs de performance.

6.9 — Les lois, réglementations, permis et autres exigences gouvernementales applicables sont anticipés et respectés, et les exigences opérationnelles qui en résultent sont documentées et communiquées aux personnes concernées. La conformité est vérifiée périodiquement.

6.10 — L’arrêt ou abandon à long terme approprié des installations est planifié et géré.

6.11 — Des processus d’assurance qualité sont en place, garantissant que les installations et les matériaux reçus répondent aux spécifications désignées.

Élément 7

Gestion des changements

Les changements dans les opérations, les procédures, les normes du site, les installations ou les organisations doivent être évalués et gérés afin de garantir que les risques pour l’intégrité des opérations découlant de ces changements demeurent à un niveau acceptable.

7.1 — Un processus est en place pour la gestion des changements temporaires et permanents.

7.2 — Le processus de gestion des changements traite de :

  • autorité pour l’approbation des modifications
  • analyse des implications pour l’intégrité des opérations
  • conformité aux réglementations et aux normes approuvées
  • acquisition des permis nécessaires
  • documentation, y compris le motif du changement
  • communication des risques associés au changement et des mesures d’atténuation requises
  • limites de temps
  • formation

7.3 — Les modifications temporaires ne passent pas l’autorisation initiale pour le champ d’application ou le calendrier sans examen et approbation.

Élément 8

Services tiers

Les tiers travaillant au nom de l’entreprise ont un impact sur ses opérations et sa réputation. Il est essentiel qu’ils opèrent de manière cohérente et compatible avec les politiques et les objectifs commerciaux d’ExxonMobil.

8.1 — Les services tiers sont évalués et sélectionnés à l’aide de critères qui incluent une évaluation des capacités pour effectuer le travail de manière sûre et respectueuse de l’environnement.

8.2 — Les exigences de performance des tiers sont définies et communiquées. Elles incluent :

  • responsabilité de fournir un personnel sélectionné adéquatement, formé, qualifié et capable d’effectuer des tâches spécifiques
  • un processus d’autosurveillance et de gestion

8.3 — Les interfaces entre les organisations fournissant et recevant des services sont gérées de manière efficace.

8.4 — Les performances des tiers, y compris la direction, sont surveillées et évaluées, des commentaires sont fournis et les déficiences sont corrigées.

Élément 9

Enquête et analyse des incidents

Une enquête, un signalement et un suivi efficaces des incidents sont nécessaires pour garantir l’intégrité des opérations. Ils offrent l’opportunité d’apprendre des incidents signalés et d’utiliser les informations pour prendre des mesures correctives et prévenir la récurrence.

9.1 — Un processus est en place pour le signalement, l’investigation, l’analyse et la documentation des incidents réels de conformité, de sécurité, de santé, de conformité environnementale et réglementaire et de quasi-accidents importants.

9.2 — Des procédures sont en place pour que le service juridique examine, analyse et conseille sur les incidents si nécessaire.

9.3 — Des procédures existent pour les incidents réels et les quasi-accidents, autres que celles qui sont examinées par le service juridique, qui :

  • fournissent une enquête en temps opportun
  • prennent en compte les conséquences potentielles pour déterminer le niveau d’investigation
  • identifient les causes profondes et les facteurs contributifs
  • déterminent et assurent la mise en œuvre des actions nécessaires pour empêcher la récurrence d’un problème et des incidents connexes
  • reflètent l’avis du service juridique

9.4 — Les résultats sont conservés, analysés périodiquement afin de déterminer si des améliorations des pratiques, des normes, des procédures ou des systèmes de gestion sont requises, et utilisés comme base pour des améliorations.

9.5 — Un processus est en place pour partager les leçons tirées des incidents réels et des quasi-accidents au sein des organisations ExxonMobil, et pour interagir avec d’autres, le cas échéant, afin de faciliter des améliorations des performances.

Élément 10

Sensibilisation des communautés et préparation d’urgence

Une gestion efficace des relations avec les parties prenantes est importante pour améliorer la confiance des communautés au sein desquelles nous opérons. La planification et la préparation d’urgence sont essentielles pour garantir que, en cas d’incident, toutes les mesures nécessaires soient prises pour la protection du public, de l’environnement et du personnel de l’entreprise et des actifs.

10.1 — Les attentes et préoccupations des communautés concernant nos opérations, y compris celles du personnel, sont recherchées, reconnues et traitées en temps opportun.

10.2 — Les plans de préparation d’urgence, de réponse et de continuité des activités sont documentés, accessibles et clairement communiqués. Les plans, basés sur les risques pour l’intégrité des opérations évalués, comprennent :

  • actions de réponse qui traitent des scénarios d’incident significatifs 
  • structure organisationnelle, responsabilités et autorités
  • procédures de communication internes et externes
  • procédures d’accès aux ressources en personnel et équipement
  • procédures d’accès aux informations essentielles sur l’intégrité des opérations
  • procédures d’interfaçage avec d’autres organisations d’intervention d’urgence externes et entreprises
  • processus pour les mises à jour périodiques

10.3 — L’équipement, les installations et le personnel formé nécessaires à la réponse d’urgence sont définis et facilement disponibles. 

10.4 — Des simulations et exercices sont régulièrement conduits, incluant la prise en compte des communications externes et de l’implication. Les enseignements sont identifiés et traités.

Élément 11

Sensibilisation des communautés et préparation d’urgence

Une gestion efficace des relations avec les parties prenantes est importante pour améliorer la confiance des communautés au sein desquelles nous opérons. La planification et la préparation d’urgence sont essentielles pour garantir que, en cas d’incident, toutes les mesures nécessaires soient prises pour la protection du public, de l’environnement et du personnel de l’entreprise et des actifs.

10.1 — Les attentes et préoccupations des communautés concernant nos opérations, y compris celles du personnel, sont recherchées, reconnues et traitées en temps opportun.

10.2 — Les plans de préparation d’urgence, de réponse et de continuité des activités sont documentés, accessibles et clairement communiqués. Les plans, basés sur les risques pour l’intégrité des opérations évalués, comprennent :

  • actions de réponse qui traitent des scénarios d’incident significatifs 
  • structure organisationnelle, responsabilités et autorités
  • procédures de communication internes et externes
  • procédures d’accès aux ressources en personnel et équipement
  • procédures d’accès aux informations essentielles sur l’intégrité des opérations
  • procédures d’interfaçage avec d’autres organisations d’intervention d’urgence externes et entreprises
  • processus pour les mises à jour périodiques

10.3 — L’équipement, les installations et le personnel formé nécessaires à la réponse d’urgence sont définis et facilement disponibles. 

10.4 — Des simulations et exercices sont régulièrement conduits, incluant la prise en compte des communications externes et de l’implication. Les enseignements sont identifiés et traités.

Évaluation et amélioration de l’intégrité des opérations

L’évaluation du degré de satisfaction des attentes est essentielle pour améliorer l’intégrité des opérations et maintenir la responsabilité.

11.1 — Les opérations sont évaluées à des fréquences prédéterminées afin d’établir le degré de satisfaction des attentes en matière d’intégrité des opérations.

11.2 — La fréquence et la portée des évaluations reflètent la complexité des opérations, le niveau de risque et l’historique des performances.

11.3 — Les évaluations sont menées par des équipes multidisciplinaires, y compris des experts externes à l’unité immédiate.

11.4 — Les résultats des évaluations sont résolus et documentés. 

11.5 — L’efficacité du processus d’évaluation est examinée périodiquement, et les résultats sont utilisés pour apporter des améliorations.

Contenu associé

Gros plan : Démontrer un leadership en matière de sécurité

Nous sommes fiers de notre culture de sécurité, et nous nous efforçons d’être un leader mondial de la sécurité non seulement au sein de notre secteur mais aussi parmi toutes les sociétés du monde.

Gestion des risques Article

Culture de la santé d’Exxonmobil

Chez Exxonmobil, mettre l’accent sur la santé des employés est une priorité. Notre programme de culture de la santé des États-Unis (CoH) est un programme solide, fondé sur des données probantes et conçu pour soutenir la santé de nos employés et réduire les coûts des soins de santé.

Gestion des risques Article

Systèmes, normes et contrôles de gestion

Chez Exxonmobil, nous sommes convaincus qu’il est possible d’obtenir l’énergie dont le monde a besoin tout en protégeant les gens et l’environnement.

Gestion des risques Article

Mettre en pratique l’OIMS

Afin de s’assurer que chaque aspect de notre cadre de sécurité, de santé et d’environnement — Système de gestion de l’intégrité des opérations (OIMS) — est exécuté, tous les domaines de notre activité sont tenus d’établir des processus rigoureusement documentés.

Gestion des risques Article

Traiter les déversements avec des dispersants permet aux microbes de décomposer naturellement le pétrole brut

Tous les environnements marins contiennent des microbes naturels qui s’alimentent de pétrole brut et l’éliminent. Cela signifie que le pétrole brut est largement biodégradable.

Gestion des risques Article